Inscription et Condition de participation 

Inscription

  • Etre âgé de 18 ans et plus. Pour les moins de 18 ans une autorisation parentale est obligatoire.
  • Ecrire à l’association  de votre motivation par e-mail à asso.jvahd@gmail.com
  • Consulter notre  programme des camps chantiers de l’année, puis choisir  une mission après  avoir pris connaissance  de frais de participation et  des conditions de participation et du règlement intérieur des chantiers.
  • Compétence : Aucune, le plus nécessaire c’est la motivation à aider.
  • Télécharger  notre  fiche:    la fiche d'inscription pour des camps chantiers        

                                                fiche d’inscription aux  stages humanitaires
                                           
                                                         fiche d'inscription au tourisme

                                                                                fiche d’inscription Projet
 après avoir rempli  celle-ci  envoyé la  par e-mail à   asso.jvahd@gmail.com  sous format Word, JPG ou PDF en plus de la charte du bénévole signée  et par la poste sur l’adresse   BP : 127 Tsévié-TOGO.
  • Aimer notre page facebook   et devenir ami à l’association sur Facebook  pour être au parfum de nos activités.
 NB :
Chers volontaires/bénévoles
Nous vous prions de nous faire parvenir vos inscriptions  au plus grand tard 3 à 6 semaine(dernier délai) avant le début du chantier opter.
Veuillez remplir toutes les colonnes respectives car c'est avec ces informations que nous vous ferons parvenir la lettre de mission et attestation d’hébergement qui vous faciliterait l'obtention de visa au consulat ou à l'ambassade du Togo dans vos pays respectifs. N’hésitez pas à entrer en contact avec les membres de notre bureau Exécutif.
La fiche d’inscription est obligatoirement envoiée  par voie postale :
BP :127 Tsévié – TOGO et par e-mail à  asso.jvahd@gmail.com


Condition de participation

  •  Disposition morale
          -Avoir l’envie de découvrir ;
         -Se préparer à des chocs culturels ;
         -Accepter l’autre dans sa différence ;
         -Avoir le sens du travail en groupe.
  • Conditions matérielles sur le chantier.
Dans les villages, c'est la population qui met à disposition un local. Les logements sont composés de 3 ou 4 chambres à partager par tous les volontaires. Les volontaires locaux et expatriés vivent en collectivité durant la période du projet. Ainsi voici les conditions globales :
       -Les Hébergements en dur (école, maison...);
       -Nattes et des fois matelas mousse confort pour dormir;
       -Cuisine au charbon de bois ou au bois de chauffage;
       -Latrines traditionnelles (W-C);
       -Douches traditionnelles au sceau.
Cependant à Lomé, comme à Tsévié, l'association dispose de logements en permanence pour l'accueil des stagiaires/bénévoles.
  •  Organisations des camps chantier.
Les activités se déroulent de Lundi au vendredi. Les volontaires travaillent cinq (5) heures par jour. Sur le camp chantier, Les tâches quotidiennes comme les achats, la cuisine, la vaisselle, l'entretient... sont faites à tour de rôle par des petites équipes qui seront formées par l’animateur du camp chantier et qui fonctionnent de façon rotative. On distingue 4 groupes sur les camps chantier : Cuisine, Ménage, Vaisselle, Eau.
Jours         Cuisine    Ménage   Vaisselle      Eau
Lundi             A              B                 C                 D
Mardi             B              C                 D                A
Mercredi        C               D                A                 B
Jeudi               D              A                B                 C
Vendredi        A               B                C                 D
A - L'équipe de cuisine a pour tâche de préparer le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner pour le groupe durant la journée.
B - L'équipe de ménage débarrasse la table après les repas, mettre au propre la cuisine et les sanitaires et balayer le réfectoire (salon). Mais le balayage des dortoirs est propre à chaque membre occupant.
C - L'équipe de vaisselle lave les plats et les ustensiles de cuisine après chaque repas.
La plupart des maisons ne disposent pas de pompe ou de forage en leur sein.
D - Donc l'équipe de corvée d'eau doit chercher de l'eau dans un puits , citerne à côté ou un peu plus loin pour la boisson, pour la cuisine et pour la vaisselle.
 La rechercher de l'eau pour la douche et la lessive sont à la charge du volontaire.
Les week-ends sont libres et sont à la libre organisation de chaque participant. Toutefois les excursions en groupe pourront avoir lieu selon la dynamique de groupe de volontaires participants au chantier.
  • Conditions financières
Les frais de participation au chantier solidaire, stage, mission de volontariat ou tourisme solidaire sont à verser en espèce et en une seule  tranche au bureau de JVAHD-TOGO dans le pays d'accueil. "Pas avant l'arrivée du volontaire au Togo, ni après le chantier/stage/mission ou autre" pour éviter les problèmes de fraudes . Le volontaire n'est pris en charge par JVAHD-TOGO, qu'une fois que ce dernier s'est acquitter des frais de participation et à compter de la date du début effectif du chantier, jusqu'à la fin du chantier solidaire/ stage ou mission de volontariat. Les différents tarifs de nos camps solidaires, missions de volontariat, tourisme solidaire ou stage ainsi que les répartitions sont affichés sur le site dans la barre les programmes de activités de l’année.
Cependant les frais des activités sur les chantiers  varient  en fonction des activités en cours.
Le projet dans sa totalité est autofinancé. Il est à noter que le travail n'est pas rémunéré, c'est un travail bénévole. Cependant les frais ne couvrent pas :
-  les déplacements, les loisirs (visites, excursions, etc….);
- Les consommations et dépenses personnelles (achats de souvenirs);
- Les frais éventuels d’hôpitaux (mais JVAHD-TOGO s’engage toujours à payer la consultation et à accorder au stagiaire soutien et une  assistance morale en cas d'éventuelle maladie);
- Les loisirs autres que ceux prévus par l’animateur.


  •  Hébergement
Tous les volontaires sont hébergés dans le village . Les volontaires expatriés vivent ensemble avec les volontaires togolais dans un environnement communautaire. Les dortoirs sont communs.L'association JVAHD-TOGO  peut mettre à disposition gratuitement une maison d'hébergement aux volontaires qui veulent rester quelques jours avant et après les camps chantiers.
 
  •   Restauration sur le chantier
Les volontaires bénéficient de 3 repas par jour : le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. Les repas sont composés de menus africains et quelques fois européens. Les volontaires se chargent eux même de la cuisine. Il n’y a pas de gaz pour la cuisine. Les repas sont cuits à l’aide de charbon, du charbon de bois. Les repas sont adoptés au estomac européen ou American (pas de piment, moins d’épices).
Pour le menu principal on a :
La pâte à base de farine de maïs, de manioc ou de tubercules d'igname, riz, spaghetti, semoule...) accompagnés d'une sauce à base de la tomate concentré, d'oignons, de viande ou de poisson, sardine, thon, corne beef…..
Le dessert  :
Des fruits locaux à savoir la banane, l’orange, pastèque, l’ananas, papaye, mange….
Pour le Petit déjeuner :
Le pain, café, beure, thé, lait concentré en conserve .Bref le petit déjeuner est européen

  •  Accès à l’eau  et l’eau potable
L'eau potable se trouve soit dans des bouteilles d'eau minérale, on peut en acheter quasiment n'importe où en ville. L’eau minérale en bouteille coûte généralement 350 FCFA soit 1/2 Euros. Cependant dans les localités où se déroule le camp chantier il n’y a pas de l’eau potable, mais l’eau  disponible ne sert que pour la lessive, la douche, la cuisine….Il est nécessaire que les volontaires débloque un petit fon pour résoudre le problème.*

  • Electricité, communication et accès à l’internet
  - Les lieux ou les localités du camp chantier sont dépourvus d’électricité. En effet l’éclairage  est assuré par des bougies, des lampes pétroles, des lampes torches. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’apporter des lampes torches. Si possible les volontaires peuvent remédier ce problème en louant un groupe électrogène pour le bon fonctionnement des activités surtout dans les activités de projections de films, de dessins animés pour les enfants.
  -Pour le déblocage de votre appareil pensez s’y avant de venir au Pays d’accueil. De plus les téléphones portables des membres de l'Association sont disponibles pour d'éventuels appels. Ainsi  l’association aidera les volontaires dans l’achat des kits de connexion. Les opérateurs nationaux proposent des tarifs plus avantageux pour les appels vers l'étranger. Pour se déplacer il faut utiliser le transport le plus rependu surtout durant le camp chantier, la mototaxi dénommé Zémidjan. Le prix d'une course est négociable.
  -Pour l’internet, il y a plusieurs cybers café disponible en ville pour faciliter la communication des volontaires avec leur famille. Les volontaires doivent être patients en cas d’envois des fichiers ou photos car la connexion  est de bas débit. Le prix des connexions varient selon le débit de 300 à 500 Francs CFA l'heure (0,45 € à 0,75 €).
 
NB : 
L'utilisation d'Internet d'ordre personnel sur le chantier (divertissement, communication avec la famille...) et les déplacements qu'elle engendre sont aux frais des bénévoles.

  •   Loisirs et animations
Durant le camp chantier, JVAHD-TOGO organise des activités culturelles, les excursions et ou des balades et des rencontres entre les campeurs et la population locale. L'équipe des campeurs peut organiser d'autres activités de loisirs que celles prévues par JVAHD-TOGO. L'association  organise des soirées africaines, européennes et d'autres selon les origines des campeurs et durant lesquelles ils engageront des discussions sur leurs pays ou continent. Pour que les soirées africaines, et européennes soient captivantes il est nécessaire que les volontaires européens ou d’autres horizons  d'apporter des musiques européennes, de leur contré  ainsi que d'autres objets permettant  de mieux organiser les soirées.

  •  Langues parlés sur le camp chantier
Le Français et l’anglais sont les langues parlés sur le chantier.

  • Excursions sur nos camps chantiers.
Le Togo  regorge de beaucoup de sites touristiques. Les excursions sont proposées aux volontaires sur le chantier mais ne sont pas prises en charge par l'association. Seuls les week-ends sont réservés pour les excursions ou sorties en groupe. Les volontaires désireux de mieux connaître le Togo peuvent  rester après les camps chantiers pour faire du tourisme. Dans ce cas prévoir des jours en conséquence. Ainsi au Togo, la ville la plus visités pendant l’été est :
Kpalimé. Celle-ci présente un beau paysage, un climat doux, ces cascades (KPIME, AGBATOE, WOME etc…) .La ville offre à vue le Mont AGOU (le plus haut sommet du TOGO), le Mont KLOTO et aussi un grand centre artisanal, Le mont KOUMA KONDA, chez Monsieur Prosper pour la découverte des techniques de la teinture végétale et l'élevage des papillons etc…
NB:
A la fin de chaque camps ou stage les volontaires déposerons un rapport en Français ou en Anglais et recevrons  des attestations  de participation  à l'activité auquelle ils sont conviés et  proposerons des activités d'avenir.
 


GRILLES DE REPARTITION DES FRAIS

  •  Accueil  5 %
  • Transport           20 %
  • Hébergement     30%
  • Restauration      25%
  • Mise en place de Nouvelles mission     5%
  • Contribution aux activités, Support et préparation de missions/Stages    5%
  • Caisse de l’association                  5%
  • Elargissement de nos capacités humaines           5%